top of page

Voici les momies égyptiennes du Portugal


Voici les momies égyptiennes du Portugal - actualités portugal
Voici les momies égyptiennes du Portugal - PBN

Actualités Égyptologie & Paléontologie Portugal - Voici les momies égyptiennes du Portugal, Irtieru, Pabasa et Horsurkhet.

 

Le Portugal avait reçu trois momies égyptiennes en janvier 1927 lors d’un échange avec les musées de Berlin. En échange des momies et autres artefacts égyptiens, le Portugal avait donné des artefacts recueillis par le célèbre archéologue Walter Andrae à Assur, l’ancienne capitale de l’Assyrie. Les artefacts assyriens étaient des butins de guerre lorsque le Portugal s’était emparé de navires allemands et autrichiens en février 1916, un événement qui avait conduit l’Allemagne à déclarer la guerre au Portugal le 9 mars 1916.

 

 

Les momies égyptiennes du Portugal Irtieru, Pabasa et Horsurkhet :

 

Les momies égyptiennes du Portugal, Irtieru, Pabasa et Horsurkhet (Sukhetsahor) ne sont pas exposées et elles ont été analysées à l’aide de la paléoradiologie, c’est-à-dire une tomodensitométrie non destructive qui permet beaucoup plus que d’identifier le sexe, l’âge et une cause possible de décès, mais aussi leurs relations par rapport à l’environnement afin d’améliorer notre connaissance de l’Egypte ancienne.

 

 

1 - La momie égyptienne du Portugal Irtieru

 


La momie égyptienne du Portugal Irtieru - actualités portugal
La momie égyptienne du Portugal Irtieru - PBN


Irtieru est une momie égyptienne de la troisième période intermédiaire, 1070 - 664 B.C. (2,800 ans). Irtieru était un homme de 35-45 ans, qui était grand pour son temps, mesurant 1,71 m 4 cm. L’image haute résolution TAC-3D a révélé un corps très bien conservé dans un revêtement de résine. L’image suggère également qu’il avait la maladie de Scheuermann avec les douleurs dorsales associées, ainsi que la tuberculose rénale.

 

 

2 - La momie égyptienne du Portugal Pabasa



La momie égyptienne du Portugal Pabasa - actualités portugal
La momie égyptienne du Portugal Pabasa - PBN

 

Pabasa est une momie égyptienne datant de 663-323 avant JC. Pabasa était un homme de 40 à 50 ans, mesurant 1,62 m 4 cm.

 

La momie égyptienne du Portugal, Pabasa, était un prêtre dédié au dieu Min et chargé d’habiller sa statue.

 

Sa tête et son visage montrent des pratiques de momification, comme celles visant à protéger son cuir chevelu de la résine, avec des bandes de lin, ainsi que des yeux artificiels. Le processus de momification de Pabasa comprenait l’extraction normale du cerveau, mais l’intérieur du crâne était presque vide de résine. En conséquence, Pabasa représente le plus ancien examen myélographique connu, ce qui a permis de diagnostiquer un kyste de Tarlov.

 

 

3 - La momie bandée du Portugal Horsurkhet (Sukhetsahor)



La momie bandée du Portugal Horsurkhet (Sukhetsahor) - actualités portugal
La momie bandée du Portugal Horsurkhet (Sukhetsahor) - PBN

 

La momie bandée Horsurkhet (Sukhetsahor) a été datée du début de l’époque ptolémaïque, Akmin 250 - 200 avant J.-C., soit 2,200 ans. Sukhetsahor était un homme d’environ 51-60 ans et mesurait 1,66 m +/- 4 cm.

 

Sukhetsahor avait atteint un âge qui était rare selon les normes de l’époque. Il avait une maladie parasitaire connue dans l’Égypte ancienne sous le nom de trichinellose, causée par l’ingestion de porc contaminé et insuffisamment cuit, ainsi qu'un carcinome de la prostate.   

 

 

Le Musée national d’archéologie du Portugal (MNA)

 

Le Musée national d’archéologie (MNA) du Portugal est en cours de restructuration dans le cadre du Plan de récupération et de résilience (PRR) pour les musées, monuments et palais, soit une ligne budgétaire de 32,7 millions d’euros.

 

Entretemps, les momies égyptiennes du Portugal ne dormiront pas oubliées et elles seront exposées dans un musée entièrement rénové qui ouvrira ses portes en 2026.

 

« Nos momies ont une déférence particulière, car elles sont appelées par leur nom. Les anciens Égyptiens croyaient que chaque fois que l’on dit le nom d’une personne décédée, elle vit », a déclaré Maria José Albuquerque, qui coordonne le service éducatif du MNA du Portugal. 





 

 

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page