top of page

Quelles sont les implications des annulations du Web Summit 2023 au Portugal ?


Quelles sont les implications des annulations du Web Summit 2023 au Portugal ? - actualités portugall
Quelles sont les implications des annulations du Web Summit 2023 au Portugal ? - PBN

Actualités Web Summit Portugal - Quelles sont les implications des annulations du Web Summit 2023 au Portugal ?


Le Web Summit 2023 qui se tient à Lisbonne au Portugal du 13 au 16 novembre est organisé par la société Connected Intelligence Limited (CIL) basée en Irlande. Le gouvernement portugais a signé un contrat avec la société CIL, par l’intermédiaire du conseil municipal de Lisbonne, qui comprend une disposition pour que le Web Summit se tienne à Lisbonne pendant 10 ans.



Quelles sont les implications des annulations du Web Summit 2023 au Portugal ?


L’accord signé en 2018 par les organisateurs du Web Summit et le gouvernement portugais comprend une clause de résiliation qui est actuellement examinée par le gouvernement portugais. Cela est dû aux nouvelles portant sur d’éventuelles annulations par de grands groupes suite aux accusations portées contre Israël par l’ancien PDG, Paddy Cosgrave. Suite à l’annonce d’un éventuel retrait de grandes entreprises, dont Google, Meta, Siemens, IBM et Volkswagen, le gouvernement portugais est à évaluer les conséquences possibles, y compris si les organisateurs du Web Summit seront en mesure de remplir leur obligation de tenir l’événement au Portugal pour les six années restantes.


L’accord pour l’accueil du Sommet Web entre la société CIL et le gouvernement portugais ne prévoit pas la résiliation du contrat sur la base de changements politiques ayant un impact mondial, tel que le licenciement du PDG de l’événement, comme étant un motif justifié de résiliation.

Selon le contrat entre les organisateurs du Web Summit et le Portugal, un motif de résiliation justifié comprend des infractions graves telles que l’évasion fiscale et le blanchiment de capitaux, ce qui obligerait alors les organisateurs du Web Summit à rembourser un montant de 22 millions d’euros au gouvernement portugais, ce qui est l'équivalant du montant payé pour le soutien financier fourni pour les Web Summit déjà organisés. La clause de résiliation stipule également que CIL devra alors compenser le Portugal pour les pertes causées par l’impact économique, qui est calculé par les revenus obtenus suivant le dernier Web Summit multiplié par le nombre d’années restantes.


L’évaluation actuelle par le Portugal des implications de la tenue du Web Summit au Portugal ne se fait pas en raison d’un différend entre les parties, mais uniquement en raison de la possibilité de répercussions à la suite de la déclaration anti-Israël formulée par l’ancien PDG.




#quellessontlesimplicationsesannulationsduWebSummit2023auportugal #ConnectedIntelligenceLimited #accordwebsummitgouvernementportugais #annulationswebsummitpardegrandsgroupes #annulationswebsummit2023


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page