top of page

Une entreprise technologique portugaise remporte le Challenge IA de la CE


Une entreprise technologique portugaise remporte le Challenge IA de la CE - actualités portugal
Une entreprise technologique portugaise remporte le Challenge IA de la CE - PBN

Actualités Portugal – L’entreprise technologique portugaise Unbabel a remporté le Grand Défi IA (Large AI Grand Challenge) 2024 de la Commission européenne.

 

Quatre startups innovantes en Europe ont remporté le Grand Challenge en IA de la Commission européenne lors d’une cérémonie à Bruxelles. Les quatre startups en IA se partageront un prix total de 1 million d’euros et une allocation de 8 millions d’heures GPU sur deux des plus grands superordinateurs EuroHPC JU, LUMI et LEONARDO. Le temps décerné sur les supercalculateurs sera essentiel pour développer leurs modèles d’IA à grande échelle au cours des 12 prochains mois et leur permettra de réduire le temp de formation de plusieurs années à plusieurs semaines. Après cette période, les gagnants devraient publier les modèles développés sous une licence open-source pour une utilisation non commerciale ou publier leurs résultats de recherche.

 

Le concours mené par AI-BOOST a été développé en collaboration avec la Commission européenne et l’entreprise commune EuroHPC. Comme l’a annoncé la présidente von der Leyen en janvier 2024, le grand défi de l’IA était la première étape d’un ensemble complet de mesures visant à soutenir les startups et les PME européennes en IA.

 


Voici les startups en IA qui ont remporté le Grand Challenge 2024 de la Commission européenne :

 

 

1 – Lingua Custodia de la France

 

Lingua Custodia est une société fintech spécialisée en IA et en traitement du langage naturel (NLP) pour le secteur financier, visant à améliorer les opérations du secteur fintech avec des solutions conçues pour atteindre des vitesses cinq fois plus rapides que les systèmes actuels.

 

 

2 – Unbabel du Portugal

 

Unbabel est une société de technologies linguistiques basée à Lisbonne, qui combine l’IA et la traduction humaine pour un support multilingue, englobant les 24 langues officielles de l’UE.

 

 

3 – Tilde de la Lettonie

 

Tilde possède une expertise dans les technologies linguistiques, proposant la traduction automatique et des chatbots alimentés par l’IA, ciblant les langues balto-slaves parlées par 155 millions de personnes dans l’UE et les pays candidats.

 

 

4 – Textgain de la Belgique

 

La startup technologique en IA belge permet aux entreprises et aux gouvernements d’obtenir des informations à partir de données non structurées grâce à l’analyse prédictive de texte et se concentre sur l’analyse des discours de haine, un domaine de préoccupation important qui a historiquement reçu une attention limitée.

 

 





Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page